Changeons – Un nouveau design pour l’Antre du Troll

Le retour

Enfin ! L’Antre du Troll est finalement de retour après un mois et demi hors-ligne !

Pas mal de choses se sont passées ces deux derniers mois et la rénovation du site s’est étirée dans le temps, mais c’est bientôt presque terminé !

Alors, sans plus attendre, des nouvelles :

  • J’ai passé plus d’un mois à écrire Xaphos Zone, une composition 8bit volontairement inspirée des années 80. Plus d’infos
  • J’ai écrit un court morceau de boite à musique intitulé Le Pantin d’Amour, très descriptif. Plus d’infos
  • J’ai ré-enregistré un cover d’Elvis Presley à la sauce Lovecraft nommé I can’t help praying to great Cthulhu, que vous pouvez écouter ici.

L’Antre du Troll a subit de gros changements aussi :

  • J’ai rajouté de nouvelles pages :
    • Musique, où je centralise mes compositions les plus importantes et marquantes.
    • Pixel Art, où je centralise mes dessins et mes projets (en cours d’écriture)
    • Liens, pour vous faire visiter les sites des copains et mes profils sur les réseaux sociaux.
    • Contact, si vous voulez me contacter pour me proposer un projet, remonter un bug sur le site ou me faire part de votre ()contentement.
  • Je vais essayer d’uniformiser un peu les articles avec des bannières en haut de chaque article.

Je vous dis à bientôt pour de nouvelles musiques et de nouveaux dessins !

 

Personnalisons : Des modules pour Firefox

Firefox

Firefox reste – selon moi – l’un des meilleurs navigateurs à ce jour et est de ce fait indispensable. C’est d’abord un navigateur libre, et la politique de Mozilla me semble exemplaire, et je ne peux que les soutenir. Pour tout dire, je n’utilise IE et Chrome que pour vérifier l’affichage et les réglages que je fais sur mon site.

Ce sont surtout les modules qui font la richesse de Firefox, et qui permettent de modifier son expérience utilisateur. Voilà une petite sélection de modules pour personnaliser votre Firefox.

Les indispensables :

Bluhell Firewall / Adblock Plus : Fini les pubs !

Ca commence bien ! Deux modules pour une seule entrée ! Mais il fallait absolument commencer par ça. Que font ces modules ? Très simple : Ils font disparaître les pubs, pûrement et simplement. Plus de pubs avant une vidéo Youtube, plus de pubs sur aucun site web, plus de pubs. Rien. Ca fait tellement longtemps que j’utilise un adblocker que je suis désormais surpris quand je vois des pubs en utilisant un navigateur sans. Bref, indispensable de chez indispensable.

Pourquoi ce choix : Adblock Plus a plein d’options et est très complet, mais prends beaucoup de mémoire et risque de ralentir votre machine, ou pire, faire planter Firefox sur des petites configurations. Bluhell est beaucoup plus léger et remplit les fonctions de base d’un adblocker, mais ne peut être configuré. Si vous manquez de ressources sur Firefox, c’est une super alternative !

Installez Adblock Plus ici !

Installez Bluhell Firewall ici !

Social Fixer : Facebook, en mieux.

Facebook a aujourd’hui 1,3 milliards d’inscrits et est sans aucun doute le plus gros réseau social du net : Impossible de passer à côté, bon nombre de gens sont sur Facebook, pour le meilleur comme pour pire.

Voilà un petit module très sympathique qui va vous aider à personnaliser votre Facebook, à vous débarrasser des choses superflues et à changer votre façon d’utiliser le réseau social. Je vous le conseille car il propose tout un tas de choses très sympas comme :

  • Anonymiser l’écran, pratique pour faire des capture d’écran de sa page sans afficher le nom de son compte facebook et de ses amis.
  • Trier le fil d’actualité, faire disparaître certains posts, ajouter des filtres : En bref, faire le ménage et voir ce que l’on veut voir !
  • Toujours afficher l’heure des publications ( et non pas “Il y a deux minutes“. )
  • Utiliser Entrée quand on commente pour sauter une ligne, et non pour valider son commentaire.

Il y a des tas d’autres options, ça serait trop long à lister, mais celles-là sont super !

Voilà comme avant-goût une capture d’écran de Facebook :

Facebook preview social fixerSi vous vous demandez pourquoi mon Facebook est monochrome, je vous invite à continuer de lire cet article, tout vous sera révélé !

Bref, téléchargez le ici !

Les pratiques :

about:addons-memory : Gardez la mémoire !

Le principal défaut de Firefox, c’est qu’il utilise beaucoup de mémoire. Et chaque module en utilise un peu plus. Pour garder un oeuil sur tout ça, il y a ce module. C’est pratique et ça permet de traquer les modules qui peuvent faire ramer votre Firefox. Et c’est facile à utiliser : Il suffit de taper “about:addons-memory” dans la barre d’adresse !

Exemple about memory

Bref, très sympathique quand on a beaucoup de modules.

Téléchargez le ici !

Imgur Uploader : Partagez sans hotlinker !

Vous avez trouvé une image drôle et vous avez envie de la partager plus tard ? Vous ne voulez pas la sauver sur votre PC ? Avec ce module, vous pourrez la télécharger sur Imgur en quelques secondes, et il se retrouvera directement dans votre bibliothèque Imgur. Bien sûr, il faut un compte Imgur pour avoir une bibliothèque. Mais c’est tellement pratique !

Téléchargez le ici !

Lazarus : Quod scripsi, scripsi.

Je ne connais personne à qui ça n’est jamais arrivé : Vous avez écrit un texte super long pour raconter la dernières bêtise de votre chat, mais voux avez malencontreusement fermé votre fenêtre et perdu tout votre texte. Quel dommage, votre inspiration et votre motivation sont parties, et vous ne pourrez partager cette aventure… Sauf que vous avez Lazarus ! Et Lazarus permet de retrouver tout texte que vous avez entrer avant de fermer la fenêtre, tout simplement. Du coup, vous ne serez plus jamais ennuyés par une fermeture de fenêtre involontaire !

Téléchargez le ici !

Reload Plus : Rafraichissez vous !

Vous attendez avec impatience une publication sur un site quelconque et vous en avez marre de rafraichir votre page encore et encore ? Ce module est là pour ça ! Vous pourrez automatiser les rafraichissements de pages, mais aussi re-télécharger une page entièrement en mettant le cache à jour. Très pratique ( surtout quand on fait du web-design )

Téléchargez le ici !

Les jolis :

Stylish : Transformez le web !

Stylish, c’est un moyen tout simple de transformer vos sites préférés. Il y a des centaines de thèmes pour les sites plus connus qui vous permettront d’avoir un Wikipédia noir, un Youtube bleu foncé et un Facebook monochrome comme le mien. Bref, si vous voulez “votre web à vous”, version bling-bling, c’est le module qu’il vous faut !

Exemple Youtube black

Youtube, en plus dark-emo

Téléchargez le ici !

Classic Theme Restorer : Pour les “nostalgiques”.

Firefox a récemment changé son interface, s’inspirant de Google Chrome. Ce nouveau thème, appelé Australis, ne vous plaît pas ? C’était mieux avant ? Pas de problèmes ! Avec ce module, vous pourrez redonner à Firefox son look d’antan, ou tout simplement personnaliser Australis.

Téléchargez le ici !

Cleanest Addons Manager : Simplicité, propreté.

Avec tous ces modules, la liste de modules de Firefox est saturée et illisible. Que faire ? Télécharger Cleanest Addons Manager ! C’est simple, votre liste de modules sera plus claire et plus facile à gérer. Se faciliter la vie, c’est bien aussi !

Exemple addon library

Tout de suite, c’est plus clair !

Téléchargez le ici !

Bonus :

Quelques modules qui peuvent vous plaire !

Ghostery : Histoire de fantômes.

Ghostery permet de bloquer tout ce qui pourrait vous espionner, et savoir sur quels sites vous vous rendez. Vous voulez éviter que Google sache que vous aimez le patinage artistique ? Pas de soucis, il ne le saura jamais grâce à ce module. Il se débarassera des boutons facebook et autres reseaux sociaux qui vous traquent et savent quels sites vous fréquentez !

Téléchargez le ici !

Wot : L’avis des autres.

Vous ne savez pas si un site est sûr ? Demandez au reste du web ! Web of Trust – ou Wot – est un module qui permet aux utilisateurs de noter les sites et signaler les sites suspects. Pratique si vous voulez être sûr de ne pas aller sur un site dangereux !

Téléchargez le ici !

anonymoX : Devenez invisible !

Mince, ce site est bloqué en France ! Et je ne peux pas voir cette vidéo ! Je vais devoir passer par un proxy. Bouh, c’est horriblement compliqué, trop prise de tête. Tant pis, je passe à côté. Tiens, mais non, suis-je bête, j’ai anonymoX ! Avec ce module, je peux aller où je veux, incognito – ou presque. Je peux voir les sites que je veux, regarder les vidéos interdites en France. Et ce, en UN clic !

Le seul défaut d’anonymoX est qu’il ralentira la vitesse de téléchargement de votre navigateur : Vous passez par les serveurs d’anonymoX ! Vous pouvez payer pour avoir plus de bande passante, mais ce n’est pas obligatoire.

Téléchargez le ici !

Conclusion

Firefox, c’est bien. Firefox avec des modules, c’est mieux !

Je ne sais pas ce que je ferais sans modules, personnellement. Ils me facilitent tellement la vie, et il y en a tellement. Si cet article vous a plu, n’hésitez à partagez vos modules préférés dans les commentaires. Oh, et si vous voulez, je pourrais vous parler de mes autres modules !

A la prochaine !

L’éditorial du Troll – Du changement !

Salutations, chers lecteurs,

Vous l’avez peut être remarqué, mais l’adresse du site a subtilement changé : Le blog se trouve désormais à la racine du site. Plus de ravatroll.com/blog/, c’est plus simple ! Et surtout, ça a plein d’avantages :

  • Le site est plus rapide ! Je ne sais pas trop pourquoi, mais c’est le cas. Et plus les chargements sont rapides, mieux c’est !
  • J’ai enfin accès à la base de donnée ! Oui, pour la petite histoire, en installant le plugin wordpress depuis mon hébergeur, la base de donnée utilisée était… quelque part, inaccessible. Et il ne s’agissait même pas de la base de donnée de l’hébergement. Bref, ça c’est plus un problème !
  • Quelques changement dans les plugins. Le seul gros changement qui vous intéresse, c’est l’ajout de Disqus, qui gère les commentaires. J’ai trouvé le plugin intéressant, et j’aime bien sa simplicité d’utilisation et son aspect communautaire. J’ai aussi mis un petit avatar fait maison par défaut pour les commentaires ! Le voilà :

Default avatar big

Et la cerise sur le gâteau, c’est que tous les anciens liens devraient fonctionner grâce à la magie de la redirection, wouhou !

Edit : J’avais oublié ( la honte ) mais un grand merci à ExtremRaym pour son aide pour la relocalisation et ses conseils pour le site.²

A bientôt, camarades !

Jouons : Pourquoi Retroarch est le meilleur émulateur Gameboy classique

Attention ! Cet article a peut être un titre racoleur !

rarchRécemment, en trainant dans des recoins mal famés du web, je suis tombé sur une capture d’écran d’un jeu gameboy que je trouvais fort jolie et qui donnait l’impression d’avoir été extraite d’une game boy elle même. En effet, on y retrouvait la grille de pixels typique de la bonne vieille gameboy “grise” et les mêmes jeux de couleurs que l’écran – si on jouait bien éclairé bien sûr ! Pris de curiosité, je cherchais la provenance de cette capture d’écran, sans succès.

Mais il y a quelques jours, lors de l’écriture un article qui sortira soon™, je me suis décidé à retenter une recherche. Et c’est à ma grande surprise que je trouvais documenté sur un wiki sur l’émulation ce que je cherchais : Il s’agissait du “gameboy shader”, un petit truc qui change le rendu graphique du jeu sur émulateur. Je le télécharge presto, trop content de ma découverte, et essaye de l’installer sur Visual Boy Advance ( VBA ). Malheureusement pour moi, je n’avais pas lu grand chose à propos de ce shader – et de VBA probablement – et il s’avère qu’il était impossible de l’utiliser sur VBA. Je me demande d’ailleurs si il est possible d’installer de nouveaux shaders sur VBA, mais ça m’étonnerait. Je sens que les novices parmi vous sont déjà perdus, mais ne vous en faites pas, tout est expliqué un peu plus bas !

Bref, après un nouveau petit tour sur le wiki, je découvre qu’il s’agit d’un shader pour Retroarch, un émulateur libre que je ne connaissais pas. Je me hâte donc de le télécharger et d’installer le shader, et lance un Super Mario Land téléchargé à la va-vite. Le résultat est bluffant, encore plus que sur la capture d’écran que j’avais vu.

Je me décide donc de faire un petit tour d’horizon de l’utilisation de Retroarch pour l’emploi que j’en ai eu : émuler une Gameboy classique au plus proche de ce qu’on avait à l’époque.

C'est à dire : ça !

C’est à dire : ça !

Béaba : Emulation ? Shaders ?

Les habitués de l’émulation et du jeu vidéo n’auront sans aucun doute pas besoin de lire cette partie, et je vous invite donc à me retrouver directement à la partie suivante.

Pour ceux qui ne le savent pas, il est possible sur PC d’émuler le comportement d’une console. Il s’agit tout simplement de recréer virtuellement la construction de la console, ou tout du moins sa façon de procéder pour fonctionner. Ainsi il est tout à fait possible de jouer sur PC à un jeu Gameboy. Pour cela, il suffit de télécharger des “roms”, qui sont tout simplement les jeux extraits des cartouches d’antan. Avec une rom et un émulateur, on a accès au jeu avec des graphismes tels qu’ils sont interprétés par la console.

Les shaders, c’est un peu plus compliqué – mais pas tellement, partez pas ! Pour faire simple, il s’agit de petits programmes informatiques chargés du paramétrage du rendu visuel d’un jeu, aussi nommé “moteur graphique”. Il existe plein de shaders différents, certains rehaussent le contraste, changent la luminosité, d’autres lissent les transitions entre différentes textures et couleurs, d’autres encore changent carrément la couleur, ou appliquent différents filtres de couleur pour changer l’image. En résumé : C’est ce qui permet de peaufiner une image au bon vouloir des développeurs ou même parfois de l’utilisateur.

Ainsi, je vais expliquer ici la découverte d’un shader pour émulateur qui permet de faire ressembler son jeu à un “vrai jeu Gameboy”.

La partie suivante

Je vais tout d’abord parler de Retroarch avec l’aide d’une petite liste comme j’aime tant en faire ! Voilà en effet les points forts de Retroarch :

  • Adaptable : Retroarch se moque de quel console vous voulez émuler, il gère indépendamment les différentes consoles en adaptant son “core”, c’est à a dire ce qui permet d’émuler telle ou telle console. En simple : C’est un émulateur qui se veut universel. Et il arrive même à lancer des jeux PC comme Doom ou Cave Story.
  • Configurable : On a en effet un nombre d’options qui me semble beaucoup plus importante que sur un VBA, un SNES9x ou un Zsnes.
  • Consoleux : Il reconnaît automatiquement toute manette connectée, et propose une configuration automatique rapide et efficace. Pour ma manette de Playstation 3, par exemple, j’ai pu configurer l’ensemble des boutons, des gâchettes à l’arrière aux joysticks devant. De même, le menu s’ouvre rapidement sous simple pression de F1 par défaut ( attention, escape ferme l’émulateur ! ). On peut naviguer dans les options à la manette, plus besoin de la lâcher pour utiliser le clavier et la souris.
  • Ouvert : C’est un logiciel libre, gratuit, et ouvert à des shaders tiers. Il est en plus multiplateforme, vous pouvez l’installer sur Windows, Linux, Mas OS, PS3, XBOX 360 et autres Android ou iOS. Un must !

Vous lancerez vos jeux sans aucune difficulté après un petit passage dans les options. Et c’est là qu’il faut indiquer les points faibles :

  • Peu accessible : Il faut passer un peu de temps dans les options avant de se lancer et l’interface est très austère malgré tout.
  • Peu instinctif : Je reviens sur mon “attention” de tout à l’heure, mais j’ai de nombreuses fois fermé le logiciel en appuyant sur escape pour quitter le menu. C’est bête hein ? M’enfin, ça doit se configurer quelque part je suppose, j’avoue ne pas avoir cherché ! Et pareil, je n’ai pas trouvé de moyen de mettre en raccourci clavier les sauvegardes rapides, ce qui fait que je finis par jouer sans. Un bien, un mal ? A vous d’en juger !

Il doit y avoir d’autres qualités et d’autre défauts bien sûr, je n’ai pas encore fait le tour du logiciel. J’ai quand même joué quelques heures, et il reste vraiment agréable. Mais c’est vraiment pour sa plus grosse caractéristique : l’utilisation de shaders tiers beaucoup plus avancés que sur d’autres émulateurs. Alors sans plus tarder, je vais vous parler de la raison de cet article : Le gameboy-shader.

C’est joli, regardez !

Oui, le plus simple pour parler d’un shader, c’est encore de montrer des images. Et des images, en voilà !

La première image se devait être une image de Tetris !

La première image se devait être une image de Tetris !

Et oui, ça y ressemble hein ? En effet, le shader, en plus d’émuler les couleurs d’origine de la gameboy, émule aussi la grille de pixel de l’écran de la gameboy. Oui-oui, regardez plus haut, c’est écrit sur la console : “Dot matrix with stereo sound” ! Et c’est tout simplement ça qui fait le charme de ce shader. Les animations sont fantastiques, les délimitations des pixels rendent vraiment les jeux plus beaux. Tellement plus beaux !

Alors, oui, je joue à une résolution beaucoup plus grande sur émulateur parce que j’aime beaucoup le pixel art. Mais même en réduisant la résolution, ça reste très joli.

Alors voilà quelques captures d’écran des jeux les plus connus de Game Boy, pour vous donner un aperçu :

Pokemon

Zelda

MarioC’est joli, n’est-ce pas ?

Liens utiles

Pour finir, voilà donc quelques liens en rapport avec l’article :

Retroarch : Le site de l’émulateur, sur lequel vous pouvez avoir des informations et télécharger l’émulateur. C’est par ici !

Gameboy-shader : Le Git où est hébergé le shader. Pour le télécharger, cliquez sur “download zip” en bas à droite. Vous allez devoir l’extraire dans le dossier “shaders” de Retroarch. Vous pouvez l’activer en jeu dans les options graphiques. C’est par ici !

SCP Driver Package : Un petit pack de drivers qui permet à Windows de reconnaître automatiquement une manette Playstation 3 branchée en USB. C’est par !

Personnalisons : Windows 8.1

Je fis l’acquisition l’année dernière d’un petit PC portable, pour remplacer mon vieux netbook qui avait rendu l’âme depuis quelques semaines. Avec ce portable était bien évidemment donné une licence Windows 8 avec l’OS pré-installé. Ayant suivi plus ou moins le développement de l’OS, et ayant déjà eu l’occasion de voir la nouvelle interface, je découvrais cette dernière mouture de Windows avec appréhension. Les images que j’avais eu l’occasion de voir ne m’avaient pas plu, esthétiquement parlant, et j’avais du mal à voir le côté “pratique” de la chose.

Windows vanilla

Après quelques minutes d’utilisation, le constat est clair : je suis sûr que ça peut être pratique pour une tablette graphique, les grosses “cases” de metro UI étant clairement conçue pour ça. L’interaction entre le bureau et le mode “metro” est minime, soit on lance une application “bureau”, soit on lance une application “metro”, et ça s’arrête là. Pour le PC, c’est tout simplement plus gadget qu’autre chose, surtout quand on a ses habitudes avec windows 7. L’intégration de la fonction recherche dans metro – le menu démarrer ayant disparu – n’est pas non plus très pratique. De plus, le multi-tâches est vraiment mal géré, car il est impossible d’avoir plusieurs applications metro en même temps à l’écran.

L'interface "metro". Image piquée sur pcworld.com

L’interface “metro”. Image piquée sur pcworld.com

Autre chose importante à noter, Windows 8.0 boot toujours sous metro, et qu’il y a très peu de customisation dans cette interface. C’est donc l’interface par défaut, qui ne nous laisse pas beaucoup de choix, mais bon, on s’y habitue. Je passe quand même une grande partie de mon temps sur le bureau. Je m’habitue néanmoins à metro, et je finis même par y trouver un certain charme.

Après un mois d’utilisation, je me décide de mettre à jour mon OS vers la version 8.1. C’est bien heureusement gratuit pour tous les possesseurs de Windows 8.0, mais le téléchargement n’est pas automatique via windows update – il ne m’a jamais été suggéré de passer à 8.1 en tout cas. Après téléchargement et installation, je jette un coup d’œil aux nouveauté : Joie ! On peut démarrer directement sur le bureau, l’interface metro est plus configurable, et on a plus de choix pour faire du multi-tâche sous l’interface metro, car on peut séparer les application dans différentes fenêtres, ce qui est fort plus convenant. Mais cela n’est pas grand chose, et comme metro propose à l’utilisateur de personnaliser son PC, je me suis dit que j’allais mener l’expérience jusqu’au bout. Je suis donc parti à la recherche de plusieurs applications de personnalisation.

Oblytile, les cases personnalisées

Oblytile a été la première application sur laquelle je suis tombé, et c’est sans doute l’une des plus sympathiques. Elle permet de créer ses propres cases – tiles en anglais, mais je vais garder le terme case parce que voilà.

L'interface d'Oblytile

L’interface d’Oblytile

Le logiciel est livré seul, donc sans “nouvelles cases”. Mais DeviantArt est remplis de pleins d’artistes qui ont des tas de cases à proposer. Pour les plus fainéants d’entre vous, cliquez ici ! La création de cases est super simple, et couplée avec les dernières améliorations de metro sur windows 8.1, on peut rapidement avoir un metro personnalisé très sympa.

Rainmeter, le bureau 2.0

Rainmeter, ça faisait longtemps que je connaissais de nom, mais je n’avais jamais eu l’occasion d’essayer. Rainmeter, c’est un peu les gadgets bureau amélioré. Il y a dedans des tas de choses à mettre sur son bureau pour le rendre plus pratique. On y trouve de tout, des calendrier, la météo, des informations sur le système, des raccourcis, des notes, les informations sur ce qui est joué par le lecteur média, l’utilisation réseau / proc, des flux RSS, et bien d’autres.

Parmi les interfaces conseillées lors de l’installation, j’ai ma préférence pour Enigma.

23l5e8

Rainmeter avec Enigma, ça ressemble à ça.

Déjà, j’aime beaucoup la sobriété de l’interface, et qui reste pourtant très classe. Il y a beaucoup de plugins, ils sont configurables bien évidemment, et le tout a une harmonie certaine. J’ai passé un bon mois avec ça sur le bureau, et je m’en suis pas mal servi – plus la peine de cliquer sur plusieurs trucs pour voir les processus, le réseau, l’heure, le calendrier, la météo et le flux RSS de notifications Facebook : Tout est sur le bureau !

Puis je me suis dit que ça serait assez rigolo d’avoir un bureau en accord avec l’ui metro, et je suis rapidement tombé sur Omnimo.

omnimo_uiL’installation est très simple, il y a même des “preset” pour vous faciliter la vie, mais on peut facilement se faire une interface assez cool. Il y a vraiment de quoi faire votre bureau à vous. Bien sûr il y a d’autres interfaces, qui ont toutes leurs particularités, il y a même des trucs animés à mettre sur le bureau pour faire joli. Faites un tour sur Deviant Art, il y a des tas de choses !

Windowblinds, Windows explorer à votre gout.

Windowblinds c’est un petit logiciel publié et développé par Stardock et qui permet de personnaliser Windows explorer. En effet, il permet de charger bon nombre de skins préconçus ou de créer votre propre skins – si vous vous sentez inspiré – grâce à Skinstudio. C’est un logiciel payant, qui coute à peine 10$ – soit 7€50 à peu près. C’est une licence à vie, qui vous donne accès au logiciel sur deux ordinateurs personnels. Je l’ai ainsi installé sur mon PC portable et mon PC de jeu, sans aucun problème.

Pour continuer dans le style “metro”, j’ai tout simplement opté pour le skin metro donné de base avec le logiciel, et il est ma fois fort sympathique, et tout aussi clair qu’explorer sans Windowblinds.

Un petit exemple du look de windowblinds metro ui.

Un petit exemple du look de windowblinds metro ui.

Alors certes, cette fois c’est juste cosmétique, mais je voulais avoir une interface un peu plus harmonieuse avec ça. Worth 10$ ? Probablement pas si vous êtes quelqu’un de pratique. Sinon, c’est vraiment peu cher pour l’impact que ça peut avoir sur votre utilisation de Windows.

Simpledesktops: sobriété, efficacité.

Simpledesktop c’est un site qui regroupe plein, plein, plein de fond d’écran minimalistes, sobres, et tous très “design”. Je trouve que la plupart correspond bien avec le côté minimaliste de metro, et c’est toujours agréable de ne pas avoir de fond d’écran qui attire trop le regard quand on peu modifier l’ensemble de son bureau. J’ai choisi moi une planète earth-like toute petite sur fond noir, pour avoir un contraste évident avec omnimo.

Il y en a pour tous les gouts, de toutes les couleurs, et j’aime vraiment beaucoup le principe. Un site à visiter d’urgence !

Et le reste ?

J’ai maintenant pu personnaliser beaucoup de chose et j’ai quelque chose d’assez sympa. Mais il existe bien d’autres skins pour bien d’autres logiciels que l’on peut trouver sur le net. Je citerais l’interface “metro for steam”, qui comme son nom l’indique change votre steam en quelque chose de plus windowsesque. Vous pouvez la trouver ici !

Il y a aussi des skins pour VLC, foobar2000, firefox et d’autres logiciels que vous utilisez, c’est toujours cool d’avoir une interface cohérente et uniforme.²

Mon zoli bureau.²

Mon zoli bureau.²

Voilà donc une petit présentation de ce qu’on peut faire de windows 8 – et 7. J’espère vous avoir donné envie d’essayer au moins un de ces logiciels. Mon retour est très simple : c’est rigolo de designer son truc.²