Lisons – SFR WARS Reloaded

SFR WARS Reloaded

Salutations chers lecteurs !

Voilà presque quatre mois que je m’occupe de la correction et la mise en page de l’ensemble de mes écrits sur l’univers de SFR WARS. J’avais déjà parlé de cet univers dans un précédent article, et voici enfin l’histoire quasi complète de tout ce que j’ai pu publier à l’époque sur mon blog personnel.

Je partage donc avec vous le résultat de ce travail et vous souhaite une bonne lecture !

SFR WARS – Reloaded

Pour plus de facilité, vous pouvez télécharger le document ici !

A bientôt dans l’Antre du Troll.

Composons – Le pantin d’Amour

Pantin d'amour banner

Puppet Theatre par Mothricia

Une composition pour boite à musique au thème mélancolique :

  • Oublié dans un grenier, le pantin écoute sa boite à musique, pensant à sa vie passée. L’image développée par le pantin, le grenier, la boite à musique et l’orage est à mon avis suffisant pour décrire un peu le ressenti du pantin.
  • Je voulais écrire un morceau uniquement pour boite à musique, c’est désormais chose faite.
  • L’idée m’est venue en répétition avec les Hardis Sonnants – lors d’une pause bien entendu, on travaille le reste du temps !
  • J’ai pu récupérer un enregistrement d’un orage depuis un vieux grenier au bois craquant et j’aime beaucoup l’atmosphère dégagée.
  • C’est un morceau assez triste et mélancolique, mais qui a ses moments de lumière, ce qui est le plus important !

Je partage donc avec vous le ressenti du pantin – à défaut de celui du phoque en Alaska.

 

Relevons : À la volette – arrangement par Alexandre Astier pour Kaamelott

Partition mediévalMes salutations !

Alors que je regardais une énième fois Kaamelott, je suis inévitablement tombé sur l’épisode “La Quinte Juste”, très prisé parmi les musiciens et musicologues. Et il se trouve qu’à la fin de cet épisode, Alexandre Astier, Nicolas Gabion et Joëlle Sevilla interprètent un arrangement de la chanson “À la volette”. Il s’agit probablement d’un arrangement d’Alexandre Astier, vu qu’il est musicien et musicologue

Ainsi, alors que j’écoutais ça, je me suis dit qu’il était temps de relever les différentes voix de l’arrangement. Et comme j’ai toujours eu envie de faire ce relevé, n’ayant malheureusement jamais trouvé de partition. Voilà donc la partition de mon relevé :

Kaamelott – A La Volette ( Relevé )

On notera que la hauteur n’est pas exacte – et je doute qu’ils aient pris un diapason pour avoir un La 440 lors du tournage – mais c’est peu important je pense. De même, j’ai pris le premier couplet de la chanson et non le couplet chanté dans la série pour simplifier l’apprentissage de la chanson. Vous trouverez les paroles en ligne très facilement de toute façon.

J’espère avoir l’occasion un jour de l’enregistrer avec des coupains, pour le fun. 🙂

Pour finir, la vidéo :

Composons : Dance like an egyptian

AncientEgyptDailyLIfeMusicPic_large

Peinture murale, trouvée dans la tombe de Nebamum à Thèbes.

Enfin une nouvelle composition ! Ca faisait un moment que j’avais envie de refaire un morceau comme Egyptian Trip, mais en HD, et voilà le resultat !

  • C’est une composition pour me reposer d’une autre composition prise de tête qui m’a pris trois semaines – et que je n’ai pas encoore mis en ligne. C’était assez long, fastidieux, difficile d’avoir un bon résultat sur cette autre compo, et il me fallait un bol d’air frais de simplicité.
  • La plus grosse difficulté à été d’écrire pour les percussions. Les congas et le triangle m’ont pris le plus de temps, mais je suis assez content du résultat.
  • J’ai chopé un enregistrement du désert australien sur Freesound.org, vu que c’est le seul enregistrement qui était de bonne qualité et convenait à l’ambiance que je voulais avoir.
  • Un thème pas très compliqué, qui rappelle Egyptian Trip, mais que j’ai bien aimé écrire. Mais ma préférence va pour le second thème très rythmique qui reste en fond tout au long du morceau.
  • C’est de la musique d’ambiance, c’est un peu répétitif, mais bon, c’est pas quelque chose de forcément fait pour être écouté avec beaucoup d’attention.

Et voilà le morceau, bonne écoute !

Composons : Falling from Heaven et March of the Losts

Pas une, pas trois, mais deux nouvelles compositions ! Cette fois, quelque chose de plus classique, entre la musique pour jeu-vidéo, pour film, ou tout simplement une musique d’ambiance pour une lecture. Ou pour votre imagination, qu’importe !

Falling from Heaven

L'archange Palidorius après sa chute.( Gravure de Gustave Doré, illustration pour Paradise Lost de John Milton )

L’archange Palidorius après sa chute.
( Gravure de Gustave Doré, illustration pour Paradise Lost de John Milton )

La première de cette série de pièces retraçant l’histoire de Palidorius.

  • J’ai écrit ce morceau en une journée, profitant d’un moment de déprime pour y puiser sensations, sentiments, force. Du coup, forcément, c’est pas très joyeux – voir pas du tout.
  • Je suis vraiment fan des plugins pour les cordes que j’ai trouvé, que ce soit en pizz ou à l’archet. Pareil, j’aime beaucoup le son que sort le faux Orgue, et ça va extraordinairement bien avec les cordes.
  • Le titre parle de lui même : Palidorius est banni des cieux, et tombe sur une terre maudite. Il retrace sa tristesse, sa souffrance, son désespoir face à son jugement. Tiré par deux anges, il est jeté dans le vide. Il regarde le Paradis, les nuages, le ciel, s’éloigner de lui petit à petit pendant sa chute. Ses ailes se transforment, ses plumes disparaissent et laisse place à un cuir noir. Il a avec lui sa boite à musique , désormais seul souvenir du Paradis encore palpable, qu’il écoute encore et encore.
  • J’ai essayé d’écrire une partie pour violoncelle et alto pas trop mal ( on l’entends bien au début ) et je suis assez content du résultat. Même si c’est peut être pas dans leurs tessitures !

Le morceau :

March of the Losts

Palidorius ( bon, on va dire qu'il a caché ses ailes, hein ? ) scrutant les perdus.( Gravure de Gustave Doré - La vision des ossements desséchés )

Palidorius ( bon, on va dire qu’il a caché ses ailes, hein ? ) scrutant les perdus.
( Gravure de Gustave Doré – La vision des ossements desséchés )

La suite !

  • Cette fois, plus d’ambiant, et encore plus sombre que l’autre. Je voulais depuis longtemps m’essayer à faire un peu d’ambiant, et il y en a au début. Je pense que c’est très visuel et qu’on s’imagine très facilement le lieu désolé dans lequel est arrivé Palidorius.
  • Je voulais écrire une vraie marche, et je pense que je m’en approche un peu plus encore. Cette fois, on remarquera une progression – il y a de plus en plus de cordes. On finit par ne plus entendre les sons d’ambiance face au vacarme assourdissant de la procession que rencontre notre protagoniste.
  • Des trompettes ! J’en voulais absolument pour compléter un peu plus le tableau, surtout que ça donne un côté militaire voulu.
  • C’est basé tout simplement sur les deux accords Ré mineur et Do# Majeur. Je voulais avoir un chromatisme de dans, mais deux c’est mieux ! J’ai longtemps hésité, il devait y avoir un Fa mineur à la place du Do# mais je trouvais que les sons étaient trop éloignés, et encore une fois : chromatisme !
  • L’histoire : “Après sa chute, banni des cieux, l’Archange Palidorius erre dans les Terres des perdus. Peu après avoir croisé une église abandonnée occupée par des diablotins, il croise une sinistre cohorte d’esprits maudits et d’âmes damnées qui marchent vers une destination inconnue. Il les observe, silencieusement.” C’est en tout cas ce que j’ai écrit sur Soundcloud, et je pense que c’est ce qu’il y avait dans ma tête.
  • Les cloches c’était vraiment fun, j’aime beaucoup le son de la cloche que j’ai trouvé. Je vais essayer de trouver d’autres sons rigolos à mettre en musique pour des compositions futures.
  • Il devait y avoir une choeur en plus de l’orgue, mais ça faisait vraiment beaucoup trop en harmonie. C’est dommage, mais je préfère le son de l’orgue. On entends donc pas les chants des perdus !

Le morceau :