Composons – Sunrise

Sunrise banner

Tiens, ça fait un moment que je n’avais pas sorti de chanson ! Il est temps de livrer une de mes compositions de ces derniers mois. Un petit peu de fraîcheur avec ce lever de soleil tropical !

  • Voilà des années que je rêvais d’écrire pour un ensemble de cuivres, et c’est désormais chose faite ! J’ai enfin trouvé une qualité sonore extraordinaire grâce à un joli plugin Kontakt ! Et ce n’est pas tout : vous devez maintenant connaître mon attirance pour les sons d’orgues, électroniques ou non. J’ai pu m’y donner à cœur joie ici avec un son d’orgue électrique d’un qualité extraordinaire !
  • C’est de plus mon premier morceau créé uniquement avec Kontakt. La qualité sonore est – pour moi – bien au dessus de mes précédentes créations, et ça a été un plaisir d’écrire ce morceau. Et plus particulièrement d’improviser ce solo de piano.
  • C’est l’été, et ce morceau est tout à fait ancré dans cette saison. Il fait chaud, et on se détends en regardant le soleil se lever, assis sur la plage !

Je vous laisse vous réveiller en douceur :

(Re) Découvrons – Everybody Edits, le retour !

Blog Banner EE

Pour plus d’informations sur Everybody Edits, rendez vous sur ma page Pixel Art.

L’heure est au néologisme, et je vais commencer avec un nouveau concept : le jeu fantôme.

Un jeu vidéo est un “jeu fantôme” quand ses développeurs ont disparus de la circulation, qu’ils ne donnent aucune nouvelle ou signes de vies à la communauté et ne s’occupent plus de leur jeu. Ça a été le cas avec Everybody Edits de Juin 2013 à Juin 2014. En effet, en Juin 2013, les développeurs nous annoncent qu’il partent en vacances, mais ne reviennent jamais. Le jeu est toujours en ligne, mais sans mises à jour la communauté rétrécit. Après 6 mois sans nouvelles, les joueurs pensent qu’Everybody Edits va mourir, le nombre de joueur se stabilise à 200 joueurs en ligne le soir – à la place de 1200 joueurs en ligne le soir avant l’abandon du jeu par les développeurs.

Leur retour en 2014 a donc été plein de surprises, la communauté ne s’attendant plus à recevoir des nouvelles des développeurs. Mais le plaisir de retrouver l’équipe de développement s’est vite effacé : trois semaines après leur retour, les développeurs annoncent qu’ils repartent en vacances – est-ce une mauvaise blague ou un problème de communication ? Heureusement, quelques semaines plus tard, les revoilà, et ils nous annoncent qu’ils vont de nouveau s’occuper du jeu. Les mises à jours sont peu nombreuses mais présentes, et une nouvelle ère approche : L’équipe présente les Guardians, des joueurs sélectionnés pour être modérateurs en jeu.

Les Guardians

Voilà donc les nouveaux modérateurs du jeu. Les joueurs peuvent signaler des comportements abusifs – spams, insultes et langage inapproprié principalement – et les guardians peuvent bannir les joueurs ne respectant pas les règles de conduites du jeu. Commence alors un grand débat sur les abus de pouvoir possibles des Guardians, sur leur sélection – il s’agit d’adolescents entre 16 et 19 ans – et sur le fait que les développeurs ne s’occupent plus vraiment du jeu.

Ultrabass, un des Guardians d'Everybody Edits, entouré de nombreux joueurs.

Ultrabass, un des Guardians d’Everybody Edits, entouré de nombreux joueurs.

C’est à partir de là que l’équipe de développement s’éloigne de la communauté, et ce pour le meilleur. En effet, les développeurs jusque là semblait maintenir le jeu en vie car il s’agissait d’un jeu rentable. Ils n’étaient jamais en contact avec la communauté, ne l’écoutaient que peu, et ne jouaient même pas à leur propre jeu. L’introduction des guardians les éloigne donc encore plus car ce ne sera plus eux qui s’occuperont de la modération. Les guardians prennent leurs rôles à cœur, et utiliseront leurs nouveau status pour suggérer à l’équipe de développement des niveaux à mettre en avant ou des bugs à corriger. Ils s’occuperont de quelques concours lancés par l’équipe de développement, en tant que modérateurs et juges.

Renaissance

Nous sommes en Février, et une nouvelle fracassante fait son apparition sur le blog : L’équipe de développement a changé ! Dans un article posté le 6 février, un dénommé NVD annonce que lui et Processor ( deux joueurs d’Everybody Edits ) reprennent le flambeau et qu’ils seront désormais les nouveaux développeurs du jeu. Ce n’est pas tout : ils demandent alors de l’aide à Toop, designeur-graphiste qui avait déjà travaillé avec la précédente équipe en proposant des graphismes pour le jeu. L’équipe des Guardians se voit renforcée d’un membre, et en moins d’une semaine sort la plus grande mise à jour qu’Everybody Edits ait connu.

C’est la surprise pour tout le monde. L’équipe est présente en jeu, réponds au questions, s’amuse avec les joueurs, et a énormément de projets. C’est ce qui m’a fait rejouer à Everybody Edits, et ce qui a ramené de nombreux anciens joueurs. Le bouche à oreille commence, et chacun parle du jeu aux anciens joueurs avec qui ils sont en contact. Le retrouvailles sont émouvantes, et chacun redécouvre avec plaisir un jeu de nouveau vivant.

L’avenir

Je connaissais déjà bien deux membres de l’équipe des Guardians : Thanel, avec lequel j’ai collaboré pour créer un niveau (Project Alpha – Invasion), et KingOfTheOzone, avec qui j’ai aussi collaboré pour un de ses projets. Thanel me propose alors de m’occuper des futurs tutoriels d’Everybody Edits. Je serais en charge du level design et de la qualité artistique des deux niveaux. J’accepte avec plaisir et commence à travailler sur ces deux niveaux avec l’aide de Toop et de Master1, un autre Guardian.

Aujourd’hui, ces deux niveaux sont terminés et sont prêts à être déployés en tant que tutoriels officiels. Les deux sont crédités à mon nom, et seront une vitrine d’Everybody Edits. Voilà un petit aperçu des minicartes des deux niveaux, superposées:

EE tutorials

Le second tutoriel introduit même une mise à jour qui a eu lieu ce vendredi 13, ajoutant la lave comme nouvel élément de jeu.

Les mises à jours sont aujourd’hui beaucoup plus fréquentes, l’équipe de développement est toujours présente, les forums officiels sont réapparus, et le jeu reprends vie. J’ai retrouvé de nombreux anciens joueurs qui font leur retour, et j’espère pouvoir travailler sur de nombreux projets avec eux.

A bientôt sur Everybody Edits peut être ! 🙂

 

 

Changeons – Un nouveau design pour l’Antre du Troll

Le retour

Enfin ! L’Antre du Troll est finalement de retour après un mois et demi hors-ligne !

Pas mal de choses se sont passées ces deux derniers mois et la rénovation du site s’est étirée dans le temps, mais c’est bientôt presque terminé !

Alors, sans plus attendre, des nouvelles :

  • J’ai passé plus d’un mois à écrire Xaphos Zone, une composition 8bit volontairement inspirée des années 80. Plus d’infos
  • J’ai écrit un court morceau de boite à musique intitulé Le Pantin d’Amour, très descriptif. Plus d’infos
  • J’ai ré-enregistré un cover d’Elvis Presley à la sauce Lovecraft nommé I can’t help praying to great Cthulhu, que vous pouvez écouter ici.

L’Antre du Troll a subit de gros changements aussi :

  • J’ai rajouté de nouvelles pages :
    • Musique, où je centralise mes compositions les plus importantes et marquantes.
    • Pixel Art, où je centralise mes dessins et mes projets (en cours d’écriture)
    • Liens, pour vous faire visiter les sites des copains et mes profils sur les réseaux sociaux.
    • Contact, si vous voulez me contacter pour me proposer un projet, remonter un bug sur le site ou me faire part de votre ()contentement.
  • Je vais essayer d’uniformiser un peu les articles avec des bannières en haut de chaque article.

Je vous dis à bientôt pour de nouvelles musiques et de nouveaux dessins !

 

Composons – Le pantin d’Amour

Pantin d'amour banner

Puppet Theatre par Mothricia

Une composition pour boite à musique au thème mélancolique :

  • Oublié dans un grenier, le pantin écoute sa boite à musique, pensant à sa vie passée. L’image développée par le pantin, le grenier, la boite à musique et l’orage est à mon avis suffisant pour décrire un peu le ressenti du pantin.
  • Je voulais écrire un morceau uniquement pour boite à musique, c’est désormais chose faite.
  • L’idée m’est venue en répétition avec les Hardis Sonnants – lors d’une pause bien entendu, on travaille le reste du temps !
  • J’ai pu récupérer un enregistrement d’un orage depuis un vieux grenier au bois craquant et j’aime beaucoup l’atmosphère dégagée.
  • C’est un morceau assez triste et mélancolique, mais qui a ses moments de lumière, ce qui est le plus important !

Je partage donc avec vous le ressenti du pantin – à défaut de celui du phoque en Alaska.

 

Composons – Xaphos Zone

Xaphos Zone bigger

De retour avec une nouvelle composition, je vous présente Xaphos Zone :

  • Il s’agit d’une nouvelle composition 8bit inspirée des années 80 et des shoot ’em up (shmup) à l’ancienne. L’influence est multiple : Rock, Hard-rock, avec une touche de musique asiatique et une pincée de classique, le tout dans un esprit 8bit et ses caractéristiques : Dynamisme et arpèges à gogo.
  • Le thème développé est l’espace, encore une fois. J’ai essayé de développer un peu le déroulement d’un niveau de jeu vidéo fictif – avec la modulation en homonyme mineur pour les connaisseurs.
  • J’ai récupéré quelques effets sonores de NES, et vous entendrez un son de Megaman 2 et un de Mario Bros 3. Les sons de shmup n’étaient malheureusement pas assez intéressants.
  • Je me suis amusé à faire une petite illustration en pixel art pour ce morceau.
  • Ce morceau m’a pris beaucoup de temps, principalement parce que je voulais qu’il soit d’aussi bonne qualité qu’un des morceaux de Rush Coil dans son album 8bit Christmas. L’inspiration principale vient de Joy to the world qui est de loin l’un des hits de son album !

J’espère que le morceau vous plaira !

A bientôt !